Laissez tomber les cotons-tiges, il y a l’oriculi 

  • admin 
oriculi-oreille

Polluants et critiqués par les soignants, les cotons-tiges n’ont plus la côte dans la salle de bain. Pour les remplacer, découvrez un accessoire qui va changer votre quotidien : l’oriculi.

Pourquoi se passer des cotons-tiges ?

oriculi-coton-tiges

S’ils font partie des basiques de la salle de bain de nombreuses personnes, les cotons-tiges connaissent leurs dernières heures, et c’est tant mieux. Depuis le début de l’année 2020, la vente de ces accessoires en plastique est interdite en France. Une mesure qui a pour but de réduire la quantité astronomique de déchets plastique qui engorge les océans.

En effet, les cotons-tiges sont souvent jetés dans les WC, et non à la poubelle comme il se doit. Ils sont bloqués à l’entrée des stations d’épuration par un système de filtrage. Mais, lorsque de fortes pluies font déborder les bassins, ils sont entraînés dans les cours d’eau. Lesquels finissent par les convoyer jusqu’à la mer. On ne compte plus les dommages causés par de tels déchets sur la biodiversité :

  • Pollution au microplastique,
  • Animaux mortellement blessés

Il n’y a pas que la nature qui dise stop aux cotons-tiges. De nombreux médecins décrient leur usage pour le nettoyage des oreilles, car ils ne sont pas adaptés. Ils poussent le cérumen vers le fond de l’oreille et peuvent blesser le conduit auditif dans lequel ils sont introduits.

L’oriculi, l’ami de vos oreilles

oriculi-oreille
Heureusement, il existe une solution totalement écologique et sans danger pour l’hygiène de vos oreilles : l’oriculi. Cet accessoire au drôle de nom est originaire d’Asie où la population l’utilise quotidiennement depuis longtemps déjà. Il se compose tout simplement d’une tige de bambou recourbée que l’on introduit à l’entrée de l’oreille pour enlever le cérumen excédentaire. Grâce à lui, fini le risque de créer un bouchon involontairement, ou de vous blesser. Il est d’ailleurs bon de rappeler que le cérumen joue un rôle protecteur pour le tympan. Inutile donc de récurer vos oreilles de fond en comble. L’oriculi permet de ne retirer que le nécessaire.

En plus d’être zéro déchet, cet ustensile est aussi très pratique. Long d’une dizaine de centimètres environ, l’oriculi peut s’emporter partout sans prendre de place inutile. Quoi de plus agaçant qu’un paquet de cotons-tiges mal fermé qui se vide dans votre trousse de toilette ? Grâce à lui, vous n’aurez plus jamais ce problème. Cerise sur le gâteau : il ne coûte que quelques euros et peut être utilisé à vie.

Conclusion

Les cotons-tiges créent des bouchons dans les oreilles. En effet, ils peuvent boucher le conduit auditif. De plus, ils ont un usage unique. Leur tige en plastique est très polluante. L’oriculi, lui, évite la formation de bouchons, est réutilisable et permet de nettoyer les oreilles en profondeur en retirant l’excès de cérumen. Ils gaspillent moins d’emballages. Ils respectent donc plus l’environnement.  Écologique, économique et bon pour la santé : l’oriculi a donc tout pour plaire. Ce petit accessoire en bambou est l’alternative parfaite aux cotons-tiges dangereux et polluants. Alors, n’attendez plus et intégrez ce basique indispensable à votre trousse de toilette !